Embrasse-moi princesse; chapitre six

Embrasse-moi princesse; chapitre six
(mélodie
 
                                                                                                            Natsu Dragneel
 
          Une salle s'ouvrit devant mes yeux.
 
          Elle n'était ni grande, ni petite et son plafond n'était ni très haut mais ni  suffisamment bas pour avoir besoin de se courber lorsqu'on tentait d'y pénétrer. Ses murs étaient entièrement recouverts d'étagères, d'étagères remplies de livres dont la couverture semblait s'effacer, se déchirer et se transformer en une poussière fine et translucide, témoignant du temps qui commençait à devenir de plus en plus lourd, au fur et à mesure que les jours passaient. Le sol de cette pièce qui portait si fièrement le nom de ''bibliothèque'' était fait en pierre, en une sorte de pierre ancienne qui comportait des dessins étranges et intrigants, alors que son plafond poussiéreux, couvert de poussière et d'araignées, de fines crevasses qui le traversait, semblables à des cicatrices venant barrer le visage d'un quelconque personnage inconnu.
 
          Mystère. Tout était mystère et  énigme, à l'intérieur de cette pièce.
 
          Je fis un pas en avant, osant enfin, après quelques secondes passées à rester, émerveillé, intrigué ou effrayé sur le pas de la grande et ferme porte en bois. Je contemplais de nouveau les étagères craquant sous le poids lourd de tous ces bouquins entassés et me demandais combien de temps, combien de jours, de semaines ou des mois ont du passer mes ancêtres ici, à entreposer chacun de ces livres, à chercher une solution à l'énigme, à lire sous la lumière d'une flamme mourante. En passant un doigt sur leurs épaisses couvertures, je lus rapidement leurs titres, hésitant, ne sachant quoi prendre.
 
          Lequel choisir ? Par quoi commencer ? Et si tout ceci était futile ? Et si je ne trouverais pas de réponse et que je serais obligé de revivre la même histoire, encore une fois, avec cette Lisanna ? Que faire ? Je devais trouver ! Trouver un moyen, un autre moyen que celui-ci.
 
          Je soufflais.
 
          Choisissant enfin un petit livre, un livre à la fine couverture bleue, j'allais m'assoir à une unique chaise en bois, située sous une table qui sentait la moisissure et sur laquelle une petite bougie repoussait l'obscurité avec ses flammes tremblantes. Me penchant en avant,  posant ma petite trouvaille sur le bureau, je l'inspectais, enlevais avec une griffe la poussière pour mieux regarder l'image qu'elle représentait. Je plissais les yeux, frottais encore une fois, concentré et sentant la curiosité s'ancrer dans mon esprit, la curiosité mais aussi que l'espoir, ce vain et tendre espoir qui nous n'hésite pas à nous planter sa lame dans la poitrine lorsqu'on se retrouve vulnérable et désarmé. Je frottais de nouveau, et retins mon souffle, pressais mes lèvres l'une contre l'autre.
 
          Puis je m'écartais.
          Le lâchais.
 
          Incrédule, je levais instinctivement les yeux au plafond, les posais sur les étagères, sur les images gravées sur le sol avant de revenir. Avant de revenir sur mon petit livre, de le prendre de nouveau entre mes griffes et de l'ouvrir, de lire le premier mot, la première phrase, le premier paragraphe. En nageant toujours dans l'incrédulité.
 
          Ce livre...ce livre était un exemplaire de celui que j'avais laissé dans la chambre de Lissana.  J'ignorais qu'on en avait fait une copie, de ce conte déclaré interdit à la cour de plusieurs pays. De cette histoire que mes ancêtres avaient écrite, pour expliquer, pour nous aider à comprendre ce qu'il s'était passé, comment cette malédiction qui ne touchait qu'une poignée de familles nobles a-t-elle pu avoir lieu.
 
          Je me sentis sourire.
 
          Me sentis retomber en enfance, rajeunir de dix ans, me revis mettre le pied ici pour la première fois et ouvrir ce livre. Ouvrir ce livre et rester émerveillé, époustouflé, sidéré à l'idée d'avoir enfin une explication réelle. Après tout, toute mon enfance, pendant dix années on n'avait pas cessé de me raconter toutes sortes d'histoires, toutes sortes d'explications sordides. Toutes sortes d'explications étranges et incompréhensibles étaient apparues pour que je comprenne pourquoi j'avais une apparence aussi différente des autres petits garçons.
 
          Je passais une griffe sur les mots, ressentant de nouveau cet émerveillement.
 
          Lentement, doucement, je m'assis plus confortablement sur la petite chaise en bois, ignorant ses craquements semblables à des longues plaintes insensées. Puis, toujours avec cette lenteur prudente, je posais mes yeux sur les lettres, belles, rondes et grandes qui étaient gravées sur le vieux papier. En prenant mon souffle et en le retenant instinctivement dans ma gorge, je commençais à lire un paragraphe au hasard, avec cette même excitation d'enfant :
 
          « Mais ce rêve idyllique ne pouvait durer plus longtemps; un jour, par un matin ensoleillé, par un beau dimanche d'hiver, un de ces hivers froids, hostiles mais magnifiques, où la glace s'étaient collée contre les vitres des maisons en formant des étranges motifs, où les enfants aux joues rougies par le froid jouaient tous ensemble en répandant leurs rires aigus un peu partout autour d'eux, où les mères au regard préoccupé marchaient tranquillement, allaient faire leurs courses alors que leurs maris paresseux se levaient de leurs lits moelleux, confortables pour entamer une nouvelle journée peuplée de sérénité, de calme, d'une paix  aussi grande que ce ciel azur qui s'étendait sous leurs yeux reposés, un groupe de voyageurs stupides arriva à la périphérie de ce village.


          Ce petit groupe seulement constitué de cinq personnes, cinq amis issus de cinq familles différentes entrèrent dans le petit village. Un sourire narquois peint sur leurs lèvres, ils se mirent à fanfaronner dans leurs beaux vêtements sur leurs chevaux, se mirent à sortir leurs trophées de chasse  et à regarder autour d'eux, cherchant des personnes à impressionner.


          En effet, ils n'étaient pas au courant de l'apparence si particulière des villageois qui habitaient ce petit village, et donc, par conséquent, ils ne s'attendirent pas à trouver des monstres peuplant les rues.


          Des grands ou petits dragons qui avaient une certaine ressemblance avec cet être vantard qu'est l'homme s'approchèrent de ces pauvres voyageurs surpris, marchant avec leurs deux pattes arrière et les regardant avec leurs yeux étranges, verts tels les nombreux pins qui bordaient le village. Ils se mirent à sourire avec leur énorme bouche dans laquelle des crocs gigantesques étaient aperçus, heureux de voir des nouvelles personnes arriver dans leur petit monde. Ils ouvrirent leurs grands bras rongés par des écailles, déplièrent les ailes qui pendaient dans leurs dos, s'écrièrent avec leurs voix grave et suave :


          -Bienvenue !


          Aussitôt, revenus de leurs chocs, de la surprise et de la frayeur qui les avaient transformés en statue, les voyageurs se redressèrent et serrèrent leurs doigts. Affichèrent un visage hautain. Se gonflèrent leur poitrine afin de mieux afficher leur supériorité.


          Puis, pire qu'un ignorant paysan, celui qui se tenait à la tête du groupe déclara :


          -Regardez-moi ça ! Regardez ces monstres qui osent s'approcher de nous, fiers nobles servant la cour du roi de Magnolia !
        -Regardez à quel point ils sont laids, avec leurs pattes griffues et leurs énormes nez !, s'écria un deuxième en faisant une tête dégoutée.


          Leur troisième, quatrième et cinquième ami ne manquèrent pas d'ajouter :


          -Ah ! On devrait les tuer et prendre leur peau !
        -Je suis d'accord avec toi. On les délivrera de l'enfer qu'ils doivent vivre tous les jours, les pauvres, avec leurs apparences.
        -Tout à fait d'accord ! De plus, ils doivent valoir tellement cher !


          En entendant cela, le clan resta stupéfait.


          Les dragons se regardèrent, incrédules, leur bouche grande ouverte et leurs yeux écarquillés. Ils se regardèrent pendant des minutes sans rien dire, puis, enfin, alors que le temps commençait à peser de plus en plus lourd sur leurs poitrines effrayées, un tremblement secoua la terre.


          Un grand et vieux dragon s'approcha. »


 
          Des pas se firent entendre, me surprenant et m'obligeant de lever mes yeux de ma lecture.
 
          Légèrement ennuyé à l'idée de recevoir une visite maintenant, je sentis mes muscles se contracter alors que je tournais rapidement le dos à la porte. Je n'étais pas d'humeur à faire la conversation, à devoir songer à quels mots employer ou à éviter les regards de mon interlocuteur. De toute façon, les humains étaient des êtres complexes, irrationnels. Ils ne maitrisaient pas leurs mouvements, ne se rendaient compte de ce qu'ils disaient, ni des sentiments qu'ils éprouvaient. Ils n'étaient jamais honnêtes, jamais sérieux. Ils causaient leur propre perte sans même le savoir, avec leurs guerres et leurs massacres, leur méchanceté qui ne valait rien.
 
          C'était pour cela que je voulais être seul. Je ne voulais que la solitude. Je ne souhaitais que la solitude.
 
          Alors pourquoi a-t-il fallu que je sente la main ferme de celui qui devait être sans doute Gray se poser sur mon épaule ?
 
          -Alors c'est ici que tu étais ! Tu sais que je t'ai cherché partout ?


          Je le repoussais d'un seul geste, agacé.
 
          -Gray, je ne suis pas d'humeur à parler. Ni à voir qui que ce soit en ce moment.
          -Pourtant, mon vieux, si tu veux que cette malédiction disparaisse, il faudra que tu remontes là-haut et que tu parles avec elle. Que tu la charme.
 
          Je me levais, brusquement. Sans doute un peu trop brusquement, puisque ma chaise alla s'écraser contre le sol dans un bruit sourd. Levant les yeux sur l'homme qui se tenait devant moi, habillé simplement et se promenant toujours avec ses cheveux aussi ébouriffés que les miens, je revis tout le temps, toutes ces années passées en sa compagnie, ces rires et ces disputes, ces discussions calmes ou animées, ces moments de détresse, mais aussi de joie, d'espoir, de rire me revinrent en tête. Je revis tout cela, revis tout cela et je m'efforçais de sourire, m'efforçais de lui sourire afin de me calmer, de nous calmer, moi et ce feu qui était monté en moi et qui commençait à brûler mon esprit, mes idées claires, mon humanité toute entière, sans doute, animé par une colère que je n'arrivais pas encore à comprendre, par la peur, par le désespoir mais aussi par l'espoir, encore cet espoir stupide que j'aimerais effacer mais sans lequel je n'étais rien, et par une tristesse qui m'habitait depuis tant d'années déjà.
 
           Je me forçais à lui sourire, de plisser mes lèvres et de les forcer de se courber, de cacher un tant soit peu mes canines pointues. Puis je fronçais les sourcils lorsque je vis ses yeux sombres se lever sur le plafond.
 
          Il soupira.
 
          -Ce n'est pas en me faisant cette espèce de grimace que tu vas la faire fondre, Natsu. Je te l'ai déjà dit ; travaille ton sourire. Et ce n'est sûrement pas en restant enfermé dans cette vieille bibliothèque poussiéreuse que tu y arriveras non plus, marmonna-t-il.
 
          Je baissais la tête.
 
          Regardais mes mains rongées par des écailles ambrées, mes griffes acérée qui pouvaient tout percer et je sentis mon c½ur se serrer, se serrer encore et encore et ralentir sa course sans but, la ralentir juste un peu mais assez pour qu'il se demande pourquoi cette malédiction existait.
 
          Hélas, à cette question, je n'avais pas encore trouvé la réponse.
 
          Et je doutais le faire un jour, même si je passais toutes mes journées assis dans cette petite cave remplie jusqu'au plafond de livres, à lire jusqu'à ce que mes yeux se ferment tous seuls de fatigue ou que même mes flammes ne sauraient réanimer ma petite bougie.
 
          J'ouvris la bouche, passais ma langue sur mes dents acérées avant de réfléchir, de dire :
 
          -Gray, même si je passais toutes mes journées à lui sourire et à rester devant elle, elle ne m'aimera pas. Elle ne m'aimera jamais. Peu importe ce que je fais, ça se passe toujours comme ça ; je tombe amoureux, mais pas elles. Jamais elles. Parce qu'elles, ces princesses, ces filles de roi qui sont tant vénérée pour leur beauté et leur intelligence sont les êtres les plus stupides et laids qui puissent exister sur cette terre. Et elle, cette nouvelle, cette Lisanna, elle est comme les autres ; ce n'est qu'une petite princesse qui me brisera le c½ur encore une fois.
 
         
         
         
 
Embrasse-moi princesse; chapitre six
  Voici enfin le chapitre six ! 
  Comme promis, il est sorti... plus tôt que le précént xD
   Bon, sinon. Vous avez enfin droit à des réponses (ou du moins, à des vraies pistes). Nous sommes tout de même au chapitre six, je crois qu'il st grand temps de me lancer dans le vif du sujet ! u.u
   Ce chapitre comporte également le PDV de Natsu... en fait, je pensais en faire un tous les cinq chapitres, afin que vous sachiez ce qu il se passe dans la tête de notre très cher et aimé reptile ! 
    Mais ne vous inquiétez pas, Lucy, notre petite ''princesse'' apparaîtra dans le prochain chapitre.
    Sinon dites-moi ce que vous avez pensé, de ce pas-si-court-que-ça (il fait 2008 mots) chapitre ! ^^ 

Tags : Embrasse-moi princesse - Chapitre 6

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.144.14.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • NaLu-chan

    28/08/2015

    NaLu1205 wrote: "Haha 5 princesses c'est deja beaucoup !!!! Okey ;) NAAAAAAAAAAN !!!! T'as été méchante sur ce coup la !!! Et chez lui il peut changer de forme ou nan ?? Dans ta fiction est ce qu'il pourra changer de forme ?? 'Fin j'ai une petite idée de pourquoi il change pas de forme, io y a un lien avec la malediction.... Mais bon je veux garder mon idée pour moi x) parce que ca se trouve c'est pas une idee mais la vérité.... X) BREF!!! Le prochain chapitre maintenant que j'ai lu ton commentaire je l'attends avec IMPATIENCE !!!!!! Et oui je kiff le role de Grey !!! "

    Tu trouves ? (*Regard innocent*) Ahah c'est vrai, je l'avoue, j'ai été méchante sur ce coup là >.<
    Chez lui, il ne peut pas changer de forme (il ne peut jamais changer de forme) mais on va avoir droit à un Natsu humain plus tard dans la fiction (dans la seconde partie !).
    Si ton idée est la vérité, tu me le diras ! 'o' J'aurais bien envie de le savoir ! Pour te féliciter d'avoir vu dans quelle direction je m'en allais >.<
    J'adore Grey ! x3

  • NaLu-chan

    28/08/2015

    Rossie wrote: "Oh non c'est horrible ;;
    Est ce que pour se venger de cette trahison il va l'embrasser ? **
    Heureusement que tu es cruelle, sinon ce ne serait pas toi ♡♡ *-*

    Il fallait naître avant moi :DDD bah je me sens vieille, j'arrête pas de penser à quand je vais vieillir alors qu'avant j'y pensais pas ><
    "

    Ahahah qui sait ? Peut-être que oui, peut-être que non xD Il n'y a que moi qui sait comment ça se passera et j,adore vous torturer gentiment xD
    Oui, c'est vrai, je ne serais pas moi-même si je n'étais pas cruelle u.u

    Je vois >.< Ce n'est pas super sympa, quoi ; après tout, qui sera enchanté à l'idée de vieillir ! Moi ça me fout la trouille >.<

  • Jade-Raven-Fiction

    21/08/2015

    Ouais j'avoue, ok je dois me dépêcher d'aller prendre le bus, j'Arrive! :D

  • NaLu-chan

    21/08/2015

    Jade-Raven-Fiction wrote: "Lol merci, je dois avouer que ça me rassure de savoir que tu t'occupes de ta carte :) Tu savais que si ta carte est expirée et qu'il t'arrive un accident tu n'es plus couvert par l'assurance maladie et donc... tu dois payer une tonne d'argent? :O
    Et lol c'est rien, je veux pas que tu deviennes aveugle moi, c'est moi qui t'ai donner les lunettes, je suis responsable de toi si jamais tu deviens encore plus myope, je préfère te faire faire un examen de la vue et t'acheter des lunettes adapter à ta vue plutôt que d'être responsable des complications qui peuvent survenir si tu portes la mauvaise paire. En gros, c'est mon devoir, pas besoin de me remercier. ^.~
    OMG YAY J'AI TELLEMENT HÂTE DE LE LIRE! :OO \>O</
    Je suis sure que je vais pleurer en le lisant :'D
    Haha je sais ce que ça fait de galérer pour les habillages! X) Bon courage! :) Je suis sure que tu vas créer un habillage sublime! Comme d'hab! ;D
    À bientôt, je vais regarder Attack on Titan aujourd'hui (oh non! :o)
    Haha bye ;)
    "

    Bien sûr que je vais m'en occuper ! C'est super important, en plus ! Je ne peux pas tout simplement ignorer ça xD On ne sait jamais ce qu'il peut arriver dans la vie (regarde juste ce que je fais subir à mes personnages pour aucune raison; Levy a un accident de voiture et Happy est mort, dans Broken u.u En fait, je pars juste du principe que tout peut arriver à tout moment et donc voilà, voilà la source de mon sadisme :) )
    Je ne porterais pas ta paire, ne t'inquiète pas >.< Je ne suis pas folle ! xD Bon, ok, peut-être un peu, mais pas assez pour vouloir devenir encore plus myope.. c'est déjà assez difficile comme ça, pour moi u.u Ça m'énerve de ne pas pouvoir voir clairement ce qu'il se passe à quelques mètres de moi, c'est tellement frustrant >.<
    Merci, j'espère ! ^^
    Bon visionnage (:o)

  • Jade-Raven-Fiction

    20/08/2015

    Lol merci, je dois avouer que ça me rassure de savoir que tu t'occupes de ta carte :) Tu savais que si ta carte est expirée et qu'il t'arrive un accident tu n'es plus couvert par l'assurance maladie et donc... tu dois payer une tonne d'argent? :O
    Et lol c'est rien, je veux pas que tu deviennes aveugle moi, c'est moi qui t'ai donner les lunettes, je suis responsable de toi si jamais tu deviens encore plus myope, je préfère te faire faire un examen de la vue et t'acheter des lunettes adapter à ta vue plutôt que d'être responsable des complications qui peuvent survenir si tu portes la mauvaise paire. En gros, c'est mon devoir, pas besoin de me remercier. ^.~
    OMG YAY J'AI TELLEMENT HÂTE DE LE LIRE! :OO \>O</
    Je suis sure que je vais pleurer en le lisant :'D
    Haha je sais ce que ça fait de galérer pour les habillages! X) Bon courage! :) Je suis sure que tu vas créer un habillage sublime! Comme d'hab! ;D
    À bientôt, je vais regarder Attack on Titan aujourd'hui (oh non! :o)
    Haha bye ;)

  • NaLu-chan

    20/08/2015

    Jade-Raven-Fiction wrote: "Ok à demain alors! :D
    Et joyeux anniversaire! ^o^ ;D
    Merde ta carte a expirée?... Ok, logiquement on doit la renouveler. Malheureusement ta carte est nécessaire pour passer un examen de la vue et acheter des lunettes.

    J'ai lue sur le site du gouvernement qu'il faut remplir un formulaire de renouvellement de carte expirée et fournir 2 pièces d'identité. Si ta carte est expirée depuis plus de 6 mois, il faut en plus une preuve de résidence. Pas besoin de photo car ils la prenne au bureau de la Régie de l'assurance maladie.
    Normalement tu as du recevoir le formulaire par la poste, ils l'envoient 3 mois avant l'expiration de la carte. Sinon il faut téléphoner à la Régie (514 864-3411) ou y aller pendant les heures d'ouverture pour remplir le formulaire.

    Dans la section documents requis tu peut voir quelles sont les preuves d'identité valides que tu peut ramener:
    http://www4.gouv.qc.ca/FR/Portail/Citoyens/Evenements/carte-permis-certificat/Pages/renouveler-carte-expiree.aspx
    Voilà un autre site qui peut t'aider:
    http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurance-maladie/carte/Pages/renouvellement.aspx

    Si tu peux ramener tout ça, on peut aller à un bureau de la Régie, il y a des frais de 9 dollars pour la photo et de 25 dollars si ta carte a expirée depuis plus de 6 mois.
    On ira pas faire tout ça demain, évidemment. Je tiens quand même à t'acheter des lunettes au plus tôt, peut-être que tu pourrais demander de l'aide à tes parents pour la carte? On se débrouille pour le reste (pour l'examen de la vue, l'achat des lunettes, même pour t'emmener à la Régie de l'assurance maladie, pas de problème).
    Bref, juste besoin que tu remplisse le formulaire et que tu ramène 2 pièces d'identité + preuve de résidence au besoin.
    Wow ça fait beaucoup de texte dsl, pas besoin de me répondre tout de suite, occupe toi de ton blog en premier, c'est très important et ça me tiens à coeur que tu t'en occupe! :)
    À demain ;D
    "

    Ok ^^
    Merci !!!
    Ne t'inquiète pas , pour la carte, j'ai déjà rempli un formulaire et on doit aller ce soir donner tout ça à un bureau de la régie >.< 
    Merci pour tout ce que vous faites, c'est vraiment gentil de votre part ! 'o'
    Je m'en occupe, je m,en occupe (pour mon OS, je l,ai presque terminé... c'est ',chante-moi une chanson'' que je suis en train d'écrire ^^
    Je ne sais pas quoi faire pour l'habillage... j'ai tellement d'images mais j'ai du mal à les assembler ensemble x3

    À demain ! ^o^

  • Jade-Raven-Fiction

    20/08/2015

    Ok à demain alors! :D
    Et joyeux anniversaire! ^o^ ;D
    Merde ta carte a expirée?... Ok, logiquement on doit la renouveler. Malheureusement ta carte est nécessaire pour passer un examen de la vue et acheter des lunettes.

    J'ai lue sur le site du gouvernement qu'il faut remplir un formulaire de renouvellement de carte expirée et fournir 2 pièces d'identité. Si ta carte est expirée depuis plus de 6 mois, il faut en plus une preuve de résidence. Pas besoin de photo car ils la prenne au bureau de la Régie de l'assurance maladie.
    Normalement tu as du recevoir le formulaire par la poste, ils l'envoient 3 mois avant l'expiration de la carte. Sinon il faut téléphoner à la Régie (514 864-3411) ou y aller pendant les heures d'ouverture pour remplir le formulaire.

    Dans la section documents requis tu peut voir quelles sont les preuves d'identité valides que tu peut ramener:
    http://www4.gouv.qc.ca/FR/Portail/Citoyens/Evenements/carte-permis-certificat/Pages/renouveler-carte-expiree.aspx
    Voilà un autre site qui peut t'aider:
    http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurance-maladie/carte/Pages/renouvellement.aspx

    Si tu peux ramener tout ça, on peut aller à un bureau de la Régie, il y a des frais de 9 dollars pour la photo et de 25 dollars si ta carte a expirée depuis plus de 6 mois.
    On ira pas faire tout ça demain, évidemment. Je tiens quand même à t'acheter des lunettes au plus tôt, peut-être que tu pourrais demander de l'aide à tes parents pour la carte? On se débrouille pour le reste (pour l'examen de la vue, l'achat des lunettes, même pour t'emmener à la Régie de l'assurance maladie, pas de problème).
    Bref, juste besoin que tu remplisse le formulaire et que tu ramène 2 pièces d'identité + preuve de résidence au besoin.
    Wow ça fait beaucoup de texte dsl, pas besoin de me répondre tout de suite, occupe toi de ton blog en premier, c'est très important et ça me tiens à coeur que tu t'en occupe! :)
    À demain ;D

  • NaLu-chan

    20/08/2015

    Jade-Raven-Fiction wrote: "Je parlais de ma sinusite quand je donnais des précisions sur la clim au fait.
    Je viens de me rendre compte que j'ai pas précisé lol. :P
    "

    J'ai compris, t'inquiète xD

  • NaLu-chan

    20/08/2015

    Jade-Raven-Fiction wrote: "Haha ça me fait plaisir que t'ai hâte de me voir! :D Malheureusement je ne pense pas que demain (aujourd'hui puisqu'il est minuit 41?.o.) sera possible... On défait les valises, j'ai quelques trucs à acheter, je dois chercher mes manuels de la poste... toute cette merde. Ah what a boring day :P Au fait mon grand-père est rentré à Montréal avec nous! '.' Il est plutôt chiant mais pas méchant donc ouais, et dsl ce détail m'était complètement sorti de la tête.
    Mon père a dit que c'est à cause des brusques changements de température entre l'extérieur de la maison et l'intérieur, et aussi je crois à cause de la clim la nuit... Mon frère à aussi été infecté! XD
    Pauvre enfant lol... Si tu veux on peut se voir après-demain? .o. (pourquoi de si brusque changement de sujet Sarah, pourquoi?? UoU'') À oui et tu as un jour disponible où on peut t'emmener chez l'optométriste?et puis on a aussi besoin de ta carte soleil, celle de l'assurance maladie...?
    Merde tout le temps je finis par faire chier avec mes putains de répliques rabat-joie... Merci à moi-même, vrm ToT Wow je vais vrm finir mon commentaire avec cette merde? '.'
    On dirait bien XD
    À la prochaine! :D
    "

    On ne peut pas se voir aujourd'hui non plus ; c'est la fête du blog et j'ai pleiiin de trucs à faire (en fait, je dois juste finir un OS et créer un nouvel habillage pour le blog, puis essayer d'en découdre avec ces commentaires). Mais... demain ! Qu'en dis-tu ? Viens chez moi quand tu veux ! ^^
    Ton grand-père est rencontré avec vous ?? C'est assez... surprenant xD Tous les grand-père sont chiants (sauf le mien qui ressemble à un japonais xD Je l'adore lui ! C'est de lui que je tiens l'écriture ^^ )
    Ahaha je comprends xD Ça n,a pas du être facile... la chose la plus chiante au monde, c'est quand on tombe malade pendant les vacances >.<
    Ma carte soleil a expiré ! ._. Je viens de l'apprendre... Je ne sais pas quand j'en aurais une autre....
    À la prochaine ! ^^
    PS : Mon perso, sur Aion est niveau 50 !!!!!! 'o'
    On voit ce que j,ai fait pendant mes vacances xD

  • Jade-Raven-Fiction

    19/08/2015

    Je parlais de ma sinusite quand je donnais des précisions sur la clim au fait.
    Je viens de me rendre compte que j'ai pas précisé lol. :P

Report abuse